Publié le

L’outil de dingue pour les apéros

Je n’arriverai jamais à la cheville des stars de la blogosphère cuisine (on sait jamais…), mais je prends un réel plaisir à cuisiner, tenter des choses (les kits de cuisine moléculaire par exemple), acheter plein de bricoles pour faire la popote.

Dernièrement, j’ai acheté (chez Kitchen bazar) un jeu d’emportes-pièces de différentes formes, lesquels permettent de réaliser des canapés pour l’apéro.

C’est facile, rigolo, rapide, et car fait son petit effet une fois posé sur la table.

Mais les images parlent d’elles mêmes…

20140213-225740.jpg

20140213-225758.jpg

20140213-225808.jpg

20140213-225819.jpg

Publié le

Un beyayennatou au restaurant Ethiopia

[box type= »warning » width= »100% » ]Aucun blogueur n’a été maltraité ou blessé pendant ce déjeuner. Je n’ai pas été invité par le restaurant à venir manger gratuitement. J’ai payé (oh, le con)[/box]

J’aurai mis le temps, mais ça y est ! Je suis enfin retourné dans un resto éthiopienAllez-y, balancez les vannes (de mauvais goût) : « Ah ah, vous vous êtes partagés un grain de riz… » (ceci étant la « vanne » la plus entendue).

Perso, je n’ai jamais mis les pieds en Afrique, ailleurs que dans un club de Tunisie. Ce continent m’attire et m’effraie à la fois (il y a du personnel là dedans, certains savent). Bref, je suis pas ici pour raconter ma « laïfe » mais pour décrire ma dernière expérience culinaire. 

La bouffe éthiopienne se déguste avec les doigts. Je n’ai pas testé tout ce que peut proposer la gastronomie de ce pays. Non, moi, je connais uniquement « beyayennatou« , qui est un plat « découverte ». Car le beyayennatou est servi dans un grand plat à partager. Les différents mets reposent sur une galette « injéra ».

beyayennatou-avant
beyayennatou-avant

Il ne faudra que quelques minutes pour nous repaitre de ce délicieux beyayennatou (nous en sommes venus difficilement à bout)

beyayennatou-après
beyayennatou-après

Et comment ne pas accompagner ce plat traditionnel d’une bière non moins traditionnelle. Nous avons donc commandé deux bières. Je ne pensais pas qu’on nous apporterait deux bières différentes. Je ne saurais pas dire si c’est un fait exprès pour que nous puissions en goûter deux différentes ou si la restauratrice nous a servi ce qu’elle a trouvé… Peu importe, ces deux bières blondes se valaient (j’ai une légère préférence pour la St George Beer)

Bière éthiopienne
Bière éthiopienne
Bière éthiopienne
Bière éthiopienne

Enfin… le café. Lors de mes précédents repas dans un restaurant éthiopien (feu Ethio Lalibela dans le XVIIIème arrondissement), le restaurateur torréfiait les grains de café et passait nous faire sentir cette bonne odeur avant de préparer la boisson. J’espérais que ce serait la même chose à l’Ethiopia. Ce fut le cas.

Café éthiopien

Verdict… Le restaurant Ethiopia, à découvrir !

Je suis venu avec un ami qui ne connaissait pas l’éthiopien. J’ai bien l’impression qu’il s’est régalé et a priori, il devrait à son tour faire découvrir cette gastronomie à d’autres. Nous étions au restaurant Ethiopia, situé au 89 Rue du Chemin Vert dans le XIème arrondissement. J’avais pris soin d’appeler pour réserver le midi. Arrivés sur place, petite frayeur. Rideau. Le restaurant fermé. Nous sommes allés nous renseigner au restaurant caribéen juste à côté (qui s’avère être tenu par les mêmes patrons). On nous a ouvert le restaurant. Deuxième surprise, nous sommes les seuls… Ce n’est jamais super bon signe.

Au final, nous avons bien (et même trop) mangé. L’accueil est simple. On est pas dans de la cuisine raffinée. C’est efficace et bon. Petit regret quand même : perso, je connaissais et j’avais déjà été « formé » au beyayennatou. Il se mange avec les doigts, mais pas avec n’importe quelle main,… Je trouve un peu dommage que la restauratrice se soit contentée de poser le plat sans nous expliquer un peu plus. Résultat, pour des néophytes, cela pourrait être un peu surprenant, voire rebutant.

Si jamais vous souhaitez découvrir la bouffe éthiopienne, je recommande l’Ethiopia. Mieux que le resto que j’avais précédemment essayé (voir ici). Au niveau de l’addition, pour un beyayennatou pour deux personnes, comptez 38 euros, 5 euros la bière et 3 euros le café éthiopien.

Restaurant Ethiopia Paris
Restaurant Ethiopia Paris

Tu n’as aucune foi en la parole d’un blogueur ? (comme je te comprends) Tu peux aller consulter les avis de vrais gens sur Yelp.

Publié le

Panettone MOTTA, encore meilleur cuisiné :)

Symbole d’une Italie conviviale, raffinée et attachée aux traditions, le Panettone est un gâteau originaire de Milan dont la forme rappelle la toque du pâtissier. Une pâte moelleuse, des ingrédients naturels de qualité, sans oublier les raisins secs et les écorces d’oranges confites : la recette d’un véritable succès !

Le panettone, ça faisait un bail que je n’en avais pas mangé. Alors quand on m’a proposé de le cuisiner, j’ai été très intrigué. Qui plus est dans une recette salée ! Quand Motta m’a proposé de cuisiner un panettone, je n’ai pas su résister…

2013-12-10 20.45.04

Prenez un délicieux Panettone MOTTA

2013-12-10 20.46.04

Coupez de belles tranches

2013-12-10 20.47.57

Préparez les ingrédients de votre bruschetta

2013-12-10 20.52.07

Glissez le panettone quelques minutes sous le grill avant de garnir… C’est prêt !

2013-12-10 20.57.49

2013-12-10 20.57.53

2013-12-10 21.00.26

Testé et approuvé, c’est top !

2013-12-10 21.00.34-2

 

Sachez que l’ami Pras organise un concours gourmand sur Vie De Geek.

Publié le

Le calendrier de l’Avent par Nespresso

J’ai eu la (très agréable) surprise de recevoir un sac Nespresso hier. Ce dernier contenait une grosse boite, laquelle se révèle être un calendrier de l’Avent. Alors, chaque jour jusqu’au 31 décembre, je vais découvrir ce que me réservent les cases de ce calendrier. Pour l’heure, jy ai trouvé des capsules de café et des biscuits.

Excellent.

2013-12-04 17.34.36 HDR

2013-12-04 17.35.17 HDR

Publié le

Je ne sais pas faire les mojitos

C’est un manque cruel de technique. Lors d’un apéro à la maison, nous avons pensé faire des mojitos. Tout était là : le rhum, la menthe, le sucre, l’eau pétillante. Il nous manquait « juste » un pilon. Quatre ou cinq essais plus tard et le bilan fut sans appel : je ne sais pas faire les mojitos.

je ne sais pas faire les mojitos

Dans cette vidéo, on voit un jeune homme, que nous appellerons Ghislain* (*prénom modifié, pour préserver l’anonymat de Romain), lequel tente de réaliser un délicieux mojito. Malgré ce que la séquence laisse supposer, il n’a pas été ajouté de coriandre dans le breuvage. Le geste est sûr. La technique semble parfaite. Les bons outils semblent absents.

Et voici le résultat ! A l’oeil, on croirait presque que c’est un mojito, un vrai. Au goût… on sent bien le… le je-ne-sais-quoi. Bref, à revoir. C’est pourquoi, je pense ajouter à ma liste de Noël un kit pour faire les mojitos.

mojitos façon romain

Publié le

J’ai testé la nouvelle Variation Nespresso : CioccoRosso

Je ne sais pas si vous êtes, comme moi, un client/consommateur de Nespresso. Que ce soit au bureau ou à la maison, je bois définitivement trop de café. Mais attention, c’est du bon café. J’ai été invité (ça c’est pour clarifier le contrat de lecture) à venir découvrir les Variations Nespresso lors d’un goûter un samedi après-midi.

Les Variations, ça vous parle ?

Ce sont des cafés qui ont la particularité d’être aromatisés. En principe, il sont proposés par Nespresso en série limitée. Mais il me semble que les dernières variations (chocolat, vanille et caramel) figurent désormais de manière permanente « à la carte ». Les Variations, on aime ou on aime pas. Dans les premières qui avaient été proposées, il y avait une saveur cerise il me semble. C’était – et c’est tout à fait subjectif – parfaitement infecte. Les dernières Variations (chocolat, vanille et caramel) sont de loin meilleures. C’est toujours un avis personnel.

Accompagnés par un expert café de Nespresso, nous nous sommes prêtés à un petit jeu. Tenter de deviner, à l’aveugle, de quelle est la Variation il s’agit. L’occasion de boire trois cafés en moins de 10 minutes. Un peu « enrhubé », je dois dire que ce n’était pas si facile 🙂 Autre test intéressant, découper une capsule et goûter le mélange. C’est rigolo, les saveurs de vanille, de chocolat ou de caramel ne se libèrent qu’au contact de l’eau (en l’occurrence ici de la salive).

Enfin, l’équipe de Nespresso nous a présenté la dernière création. Il s’agit d’une nouvelle Variation, laquelle a été « élue » par les clients. Je ne dois pas être foutu de la même manière que mes compatriotes car autant je dire tout de suite, je n’ai pas accroché avec cette nouvelle saveur.

cioccorosso nespresso

La nouvelle Variation se nomme CioccoRosso et pour les quelques italianisants qui passeraient par ici, il s’agit de la rencontre du chocolat et des fruits rouges. C’est tout à fait… particulier. Notamment les notes de fruits rouges. Mais si je n’aime pas, ça ne veut pas dire qu’il ne faut pas essayer… En tous les cas, le « décor » de la capsule est magnifique. Vous ne trouvez pas ?

cioccorosso nespresso capsules

Et sinon, vous, les Variations Nespresso ? Fans ? Pas fans ?

Nespresso Variation Club Favorite CioccoRosso

Publié le

Ricard Duo x Jakob MacFarlane

Il y a un peu plus de 80 ans, la création de Ricard a inauguré un rituel : l’alchimie entre Ricard et l’eau.

Deux architectes ont repris cette idée pour proposer un duo de carafes, l’une pour Ricard, la seconde pour l’eau. Ces deux sculptures ont été réalisées par Dominique Jakob et Brendan MacFarlane,

Ricard-Duo-carafes

L’enveloppe givrée de la carafe à eau apparaît dans sa totale transparence, frissonnante de fraîcheur, irisée de lumière comme un fragment de glace. Quant à la carafe Ricard d’un jaune intense et profond, elle s’impose avec force et élégance dans son éclat lumineux.

Ces carafes seront proposées dans un coffret, au prix de 250€. Elles seront également visibles en France dans certains bars et

Publié le

ABSOLUT ORIGINALITY, 4 millions de bouteilles uniques

Ceux qui me connaissent savent que je suis plutôt un amateur de single malt. Mais pas exclusivement. Je ne suis pas un grand fan de vodka (bien qu’une discussion récente m’a fait réaliser qu’il y avait peut-être « vodka » et « vodka »), mais je m’intéresse quand même pas mal au « flacon ». Comprenez par là que j’aime les belles bouteilles, peu importe ce qu’elle contient, et je conserve encore certaines d’entre elles… désespérément vides.

Je ne sais pas si vous savez mais la marque de vodka Absolut a récemment communiqué sur une création originale. Le principe : mettre un pigment dans son verre au moment de souffler le verre. Résultat : une collection exclusive de 4 millions de bouteilles uniques, infiniment bleues, lesquelles seront dévoilées à la fin de l’année. Ces bouteilles sont uniques, car chacune d’entre elles est numérotée.

ABSOLUT_ORIGINALITY_PACK_28

 

La marque a choisi de pigmenter son flacon original selon l’art du verre de Murano. En pleine fusion du verre, chauffé à près de 1 100 degrés, une goutte de bleu cobalt est injectée, invisible encore à cette étape du développement. C’est une fois refroidi et façonné pour épouser les courbes de la célèbre bouteille, que le verre transparent d’ABSOLUT VODKA révèle comment le bleu l’a marqué en son coeur.

Ces bouteilles, vendues environ 16,80€ (un prix public indicatif, comme on dit), seraient d’ores et déjà disponible dans la « grande distrib' ». Qui en a vu ?

Je me dois de rappeler que l’alcool est dangereux pour la santé et qu’il est à consommer avec modération. Bisous !

Publié le

Danao, t’es plutôt « banane » ou « fruit » (choisis ton camp camarade)

IMG 5642

Quand une agence m’a proposé il y a un petit moment maintenant de tester les deux nouveaux parfums de Danao, j’ai dit « oui » tout de suite. En réalité, on me proposait surtout de m’envoyer un « kit » de goûter complet pour Mini Teulliac. Mon enfant, quand tu liras ces lignes, sache que c’est Matthieu C. qui m’a forcé… à manger ton goûter. Si ça peut te consoler, c’était très bon.

Continuer la lecture de Danao, t’es plutôt « banane » ou « fruit » (choisis ton camp camarade)

Publié le

J’ai testé Le BAB (Le Bar à Burger)

[box type= »info » ][note de service] Non, je n’ai pas été invité à déjeuner dans ce restaurant. Mais comme je suis un blogueur, j’ai eu deux tampons sur ma carte de fidélité. Malgré ce pot de vin, je vais être sincère dans ce billet.[/note de service][/box]

Le Bar à Burger

Continuer la lecture de J’ai testé Le BAB (Le Bar à Burger)