J’ai déjeuné (gratuitement) à l’Apicius

[toggle title= »Avertissement » state= »open » ]Avant-propos : j’ai été invité à venir déjeuner à l’Apicius, un restaurant gastronomique parisien, par GH Mumm pour découvrir des accords mets-vins. Voilà, il fallait que je te prévienne, Lecteur, que je n’ai pas réglé la douloureuse et que par conséquent, tu peux trouver ce billet bien complaisant. Maintenant, tu sais.[/toggle]

Un peu à l’arrache, comprendre la veille pour le lendemain, j’ai été invité à venir découvrir les accords mets/vins. Rendez-vous m’est donné à l’Apicius, un restaurant dans lequel j’emmenèrai Marie un jour (je continue de gratter des Banco).

apicius restaurant

apicius restaurant 2

L’invitation fut faite par GH Mumm, vous savez le champagne, via une agence. Je ne suis pas un blogueur influent, ni même un coutumier de ce type de rencontre (j’entendais quelques uns des convives évoquer leur deuxième, voire leur troisième visite dans l’établissement. Les chanceux.). J’ai (vraiment) eu de la chance qu’on me propose ce déjeuner. Comme beaucoup, j’aime bien manger. Et comme beaucoup de blogueurs, j’aime le champagne. Notez tout de même que désormais je bois plus de champagne acheté chez mon caviste que de champagne gracieusement servi en soirée (laissez tomber, je ne suis plus invité aux événéments qui – pour le coup – m’auraient vraiment intéressé. Mais quel est ce sentiment étrange ? La jalousie, l’envie ? Ou pas).

Après une séance de sabrage (et non de sablage) de champagne devant le restaurant, nous nous dirigeâmes (j’aime ce temps) vers la salle où le déjeuner allait nous être servi. Le chef, dont j’ai oublié le nom – désolé -, est venu nous saluer et nous parler des accords mets/vins dans les plats qui allaient suivre. Très intéressant. Un passionné. Forcément.

apicius restaurant 3

Comme beaucoup, je n’ai pas résisté à la tentation de prendre en photo les plats servis. Voici quelques photos qui feront saliver certains…

Moules et coques, salade

Saint Jacques crues et grillées, truffe blanche

Bar et langoustine mi fumé et chantilly

Poire Pomme Coing façon tatin

 

Le déjeuner fut délicieux, et je pèse mes mots. L’ensemble arrosé de champagne (je reviendrai sur le sujet d’ailleurs, après quelques petites recherches). J’ai pris beaucoup de plaisir à discuter (à saouler) le chef de produit de questions diverses et variées. Ces échanges furent très intéressants. J’ai à cette occasion découvert que GH Mumm avait sorti une application mobile (qui je crois s’appelle le Protocole Mumm où quelque chose dans le genre. La flemme de chercher). J’ai téléchargé l’application mais n’ai pas encore joué avec. Je reviendrai dessus aussi car il y a des choses intéressantes.

propotole mumm

Il faut que je me replonge dans les notes prises lors de ce déjeuner (oui, je prends des notes) afin de publier autre chose qu’un billet : « moi, j’ai super bien bouffé à l’oeil, tiens voici les photos ». Le seul truc qui m’a un peu chagriné, c’est l’impression d’avoir des gens blasés en face. Blasés qu’on les invite dans des restos au top, reconnaissants juste ce qu’il faut lorsqu’on leur offre une bouteille de champagne à la fin de la rencontre. Perso, j’étais ravi d’être là, de découvrir ces accords mets/vins dans ce super cadre. Voilà.

Ah oui, autre chose, je suis toujours mal à l’aise quand un blogueur m’aborde uniquement en me demandant mon URL (et limite mes stats). En fait, plus que mal à l’aise, ça me saoûle. Je ne suis pas qu’un blog, je suis un être humain (hu hu hu). Non et puis faut être sérieux, tu montes un blog seul ou avec deux potes, tu colles des pubs Google et tu grattes l’amitié aux agences de RP… ça te donne vraiment le titre de « chief editor » ?

Je regrette un peu les soirées d’antan. Les gens se prenaient moins au sérieux. Enfin, comme on blogue tous depuis plus de 6/7 ans, voyez ce que je veux dire… 🙂

Je veux ça…

les poings de Hulk

Je suis tombé dessus (si je puis dire) lors d’un passage éclair dans la boutique Album, à l’angle de la rue St-Jacques et du boulevard Saint Germain. Pour des raisons aussi diverses que variées, il me les faut. Papa Noël, si jamais tu lis encore ce blog, j’ai été très sage cette année. Cela me ferait très plaisir d’avoir ces jolis poings (que je prénommerai respectivement JC et François).

J’ai même une idée pour le paquet cadeau…

joie de recevoir

Voilà. Bisous.

Je suis toujours fan de mon Metropolis 400

Peugeot scooter Métropolis 400 rouge

 

Pas loin de 800 bornes plus tard, et avant la première révision, je dois bien dire que je suis très satisfait de mon nouveau scooter. Je suis passé aux deux roues il y a deux ans environ, ayant eu ma dose de transports en commun. Cela me grattait depuis quelques années, mais je n’avais jamais osé franchir le pas. Et puis un beau jour, je suis tombé sur une pub pour le PCX 125 de Honda. Une petite bécane sans prétention, pas chère et de qualité. J’ai alors poussé la porte du concessionnaire (note pour ceux qui penseraient à passer aux 2 roues : évitez de prendre un concessionnaire Avenue de la Grande Armée. Enfin, moi je dis ça, c’est pour vous… Quelques centaines de mètres après avoir pris livraison de votre bolide, vous aurez le plaisir intense de vous cogner la Place de l’Etoile…).

metropolis 400 peugeot scooter

Je ne sais plus comment je suis tombé sur le Métropolis 400. Je crois que c’est en préparant un rendez-vous pro. J’ai immédiatement été séduit par l’engin : motorisation en 400 cm3 qui envoie, un look plutôt agressif, et puis l’idée que 3 roues ce serait plus stable / moin dangereux qu’un deux roues (le PCX est très sympa, mais c’est un moustique). Et puis aussi la « Smart Key » : plus besoin de clé, le scooter vous « reconnait » quand vous êtes à moins d’un mètre cinquante de lui.

metropolis 400 peugeot scooter

En me renseignant sur le Métropolis 400, j’ai eu quelques échanges avec un concessionnaire Peugeot… sur Twitter (@advantagescooters). Lorsque le « CS » (comme on dit sur les forums spécialisés) a eu des véhicules d’essai, j’ai sauté sur l’occation. Et j’ai signé un bon de commande dans la foulée. Je vous passe l’attente interminable, mes coups de fils incessants au CS ainsi qu’à Peugeot Scooters…. Jusqu’au jour où j’ai enfin reçu mon Métropolis !

metropolis 400 peugeot scooter

Les premiers kilomètres ont été un peu « durs ». J’étais assez fébrile au guidon de mon nouveau scooter. Pas le même gabarit, pas le même poids que l’ancien. Il m’a fallu finalement peu de temps pour maitriser (si je puis dire) la bête. Et depuis, sans faire le foufou parce que le 2 roues (même à 3 roues) c’est dangereux), je m’éclate.

Un regret toutefois : malgré la taille de la machine, il est difficile de ranger un second casque. Le coffre arrière abrite sans problème un intégral (je possède un C3 de Schuberth). Sous la selle, à part un sac à dos / laptop, vous ne mettrez pas grand chose.

metropolis 400 peugeot scooter

Kinder Surprise : Best Surprise Ever

Kinder Surprise souhaite donner aux parents de France la possibilité de faire vivre à l’un de leurs enfants une expérience inoubliable à travers la plus belle des surprises. Qui n’a jamais rêvé d’emmener son enfant visiter la maison du père noël ?

Kinder Surprise a ainsi créé un site dédié sur lequel chaque parent peut déposer sa plus belle idée de surprise. L’opération, basée sur une idée très simple mais tout de même un peu folle, offre une très belle opportunité pour les parents de faire vivre un rêve à un enfant (notez que ce rêve doit coûter moins de 5000 euros, et ne pourra pas avoir lieu à Disneyland ou autre lieu commercial, comme indiqué dans le règlement). Pour cela, il leur suffit de poster sur le site http://kindersurprise.fr leur idée de surprise, accompagnée de l’âge et du prénom de l’enfant. Ils ont jusqu’au 15 novembre pour proposer leur idée !

Un jury Kinder Surprise sélectionnera les trois grands gagnants, qui auront la chance de voir leur proposition réalisée en décembre prochain ! Un second jury, constitué de 15 blogueurs (dont je ne fais pas partie. Je suis juste bon à relayer la news, voyez), sélectionnés suivant leur motivation et leur passé avec Kinder Chocolat (gné ?), choisira un 4eme grand gagnant qui se verra offrir 1 an de cadeaux Kinder Surprise (aucune autre indication, si c’est comme 1 an de Mir vaisselle, ça doit nous faire une dotation d’environ 47 euros).

En tant que membre de la communauté Kinder Chocolat, mais surtout en tant que père et blogueur, tu es le mieux placé pour partager cette information (mais tu n’es pas assez bien placé pour faire partie du jury coco) et savoir à quel point elle peut toucher et intéresser tes lecteurs (mais grave).

 

 

Les Dieux du Stade chez MotorVillage, le calendrier des rugbymen à oualpé

Hier, j’ai été invité à venir découvrir le calendrier 2014 des Dieux du Stade, certainement, parce que les bonshommes à oualpé n’ayant qu’un ballon de rugby pour cacher leur pudeur, c’est ma passion.

J’imagine que lorsqu’on est une demoiselle, c’est plus intéressant. Bref, qu’on se le dise, les photos sont jolies (le calendrier Pirelli ou mieux, le calendrier du Secret Square c’est plus ma came, avis aux intéressé(e)s).

Cela m’a permis de découvrir Motor Village, une boutique située à deux pas des Champs Elysée. Il faudra que j’y repasse quand il y aura moins de rugbymen.

Quelques clichés de la soirée…

2013-10-02 19.07.13 HDR

2013-10-02 19.11.39 HDR

2013-10-02 19.17.53

2013-10-02 19.19.08 HDR

2013-10-02 19.20.31

Matthieu, j’ai une idée de calendrier pour 2014 : les Gueux du Stage… Le shooting aura lieu la semaine prochaine.

Les 4 ans du Secret Square…

Je vous ai déjà dit que j’adorais l’endroit et qu’on y est très bien accueilli par Gaëlle et toute l’équipe…

Ce billet me permet aussi de tester l’intégration des posts Facebook… Bisous !