Publié le

Des boites à bonbons pour les gamers !

J’ai encore craqué pour de nouvelles geekeries, ou de nouveaux « attrapes-poussière » comme j’ai également tendance à les appeler. Moi qui m’étais promis qu’en déménageant je limiterais les achats de ces fameux attrapes poussières… j’ai craqué vendredi dernier. Lors d’un passage pas du tout éclair chez Album (la Mecque du geek fan de comics), je suis tombé sur ces boites à bonbons « so geek ».

On trouve dans la wii-mote des chewings gums à la menthe poivrée, et dans la manette NES des bonbons, eux aussi à la menthe.

Et comme je suis (enfin j’espère) un mec sympa, j’offrirai l’une des deux boites à bonbons (neuve il va sans dire) à celui ou celle qui, dans les commentaires, m’aura fait rêver avec une nouvelle geekerie (pas trop chère, que je pourrai acheter).

Publié le

YuuWaa : la clé usb « cloudesque »

Ayant pour baseline « Your data’s best friend », la clé USB YuuWaa est pleine de promesses. Le principe : du stockage sur votre clé… et dans le « cloud ».

J’ai l’impression que mes besoins de stockage se multiplient par deux tous les 6 mois. Des disques durs qui passent du giga au tera, des clés usb aujourd’hui largement plus « grosses » que mes premiers disques durs… (petite anecdote, j’ai retrouvé il y a peu une de mes premières clés USB… de 16 mega).

YuuWaa, c’est quoi ?

C’est la promesse d’un stockage physique (la clé USB. Jusque là pas de quoi se relever la nuit. Ma clé USB-couteau suisse Victorinox fait parfaitement la blague), allié à un espace de stockage « cloudesque », accessible partout. Enfin partout… où il y a une connexion Internet. Car là, dans le train, c’est « pod’zob » pour le stockage online.

Dans le dossier de presse, on m’indique également la présence d’un logiciel permettant de gérer le stockage, les sauvegardes, le partage des données. Et… on m’annonce (fièrement ?) que ce sont également 6 mois d’utilisation GRATUITE (en capitales dans le dossier de presse) des services en ligne. Youhou ! Bravo les gars, c’est pas comme si je pouvais utiliser gratuitement Windows Live Skydrive (là, c’est mon côté « corpo »), ou encore un compte Gmail pour faire du stockage (là, c’est mon côté « taquin »), ou bien iDisk.

Une phrase résume assez bien le produit : YuuWaa est une solution qui allie matériel, logiciel et services. (attention, au moment d’écrire ces lignes, la clé est toujours dans sa boite. je la sors bientôt… lisez la suite).

Si je comprends bien le principe, sur ma clé USB, j’ai mes fichiers importants (genre, mes fichiers PowerPoint pour la réunion de lundi matin 8h) et dans mon « Univers de Données Numériques » (jolie formulation, poétique) j’ai d’autres fichiers, moins importants, dont je sais qu’ils ne seront accessibles qu’au moyen d’une connexion Internet.

L’idée de pouvoir partager les fichiers est intéressante. Mais (dans mon cas), ça revient à créer des accès ftp à mes contacts, amis, membres de ma famille pour leur permettre de récupérer une présentation, des photos, un film de vacances… Là, YuuWaa semble miser sur son logiciel convivial. Question que je me pose, si ma belle soeur n’a pas de clé Yuuwaa, elle peut récupérer mes photos ?

La gamme YuuWaa :

Yuuwaa Go :
Stockage sur clé USB : 4Go
Stockage en ligne : 8Go (utilisable gratuitement pendant 6 mois)
Sauvegarde de la clé USB, partage multimédia et protection par mot de passe.

– Yuuwaa Plus :
Stockage sur clé USB : 8Go
Stockage en ligne : 16Go (utilisable gratuitement pendant 6 mois)
Sauvegarde de la clé USB, partage multimédia et protection par mot de passe.

– Yuuwaa « blogueur » : (sample)
Stockage sur clé USB : 2Go
Stockage en ligne : 8Go (utilisable gratuitement pendant 6 mois)
Sauvegarde de la clé USB, partage multimédia et protection par mot de passe.

Les services en ligne :

– le stockage

En gros, il s’agit d’un disque dur virtuel (à la manière d’un Skydrive ou d’un iDisk). Plusieurs plans de stockage semblent proposés (aucune idée de la tarification).

– la sauvegarde

Il est possible de « backuper » les données comprises sur la clé (est ce que cela « tape » dans la réserve de Gigas ?).

– le partage

J’ai la réponse pour ma belle soeur 🙂 YuuWaa va me permettre de lui envoyer un lien de téléchargement des fichiers que je souhaite partager avec elle. Côté pro, cela peut être intéressant quand les membres d’une équipe travaillent sur un doc commun.

La clé…

Est ce que je vous ai dit que c’était un produit Gemalto ? Voilà. ça, c’est fait. Ouverture de la boite. J’ai le palpitant qui s’emballe.

La boite contient :

– la clé (c’est quand même le minimum 🙂 ), en plastique.
– un manuel d’utilisation au dos duquel est collée
– une carte contenant le numéro d’enregistrement de la carte
– une fiche « Quick Start Guide »
– et un tour de cou.

Insertion de la clé dans le Mac. Suspens.

Je viens de jeter un oeil à la fiche technique… Configuration requise : Windows XP machin chouette…
La clé monte bien dans le Finder. Mais impossible d’utiliser le logiciel inclus, c’est du windows only. En même temps, ça se comprend à moitié. Sur Mac, « on » a iDisk qui roxxe grave et ferait fondre en larmes n’importe quel « laptop hunter ».

Bref, me reste plus qu’à attendre le retour au bureau pour tester la clé sur le PC. La suite au prochain épisode donc.

PS : et pour ceux qui n’auraient d’autre mot à la bouche que « combien ? », je n’en sais rien du tout. La fiche technique indique juste que les clés sont conditionnées par 10 dans les sous-carton d’expédition, par 80 dans un carton d’expédition, par 800 sur une palette européenne (et par 1920 sur une palette américaine, dont la dimension est de 1200x1000x1137,5 mm pour un poids net de 185,82 kg).

Publié le

Philips Wireless Headphone SHD8900 : mon deballing du casque sans fil haute fidélité

Le deballing, vous connaissez ? Il s’agit de se filmer en déballant un produit. Il y a même un site sur lequel on peut s’inscrire pour participer à un deballing de produits Philips. Je me suis inscrit il y a quelques temps et assez récemment, j’ai été contacté par l’agence Isobar pour effectuer mon premier deballing filmé. J’ai reçu quelques jours plus tard un casque haute fidélité sans fil, le SDH8900.

Voici donc la vidéo de mon deballing…

Pas mal non ? Depuis, j’ai eu le temps de tester un peu plus le casque. Le son est vraiment nickel et quel confort ! Le casque se recharge sur sa base, laquelle peut être branchée à n’importe quelle source audio (une chaine stéréo, une télévision, un PC).

Perso, le casque est branché sur la mini chaine et c’est vraiment top pour me faire une petite session musicale quand poupette s’est endormie et que Marie se matte la saison 2 de How I Met Your Mother (pour l’anecdote, je m’endors à chaque fois, résultat : j’ai une bonne dizaine d’épisodes de retard).

Reste à procéder au remballing maintenant…