J’ai déjeuné (gratuitement) à l’Apicius

Avertissement

Un peu à l’arrache, comprendre la veille pour le lendemain, j’ai été invité à venir découvrir les accords mets/vins. Rendez-vous m’est donné à l’Apicius, un restaurant dans lequel j’emmenèrai Marie un jour (je continue de gratter des Banco).

apicius restaurant

apicius restaurant 2

L’invitation fut faite par GH Mumm, vous savez le champagne, via une agence. Je ne suis pas un blogueur influent, ni même un coutumier de ce type de rencontre (j’entendais quelques uns des convives évoquer leur deuxième, voire leur troisième visite dans l’établissement. Les chanceux.). J’ai (vraiment) eu de la chance qu’on me propose ce déjeuner. Comme beaucoup, j’aime bien manger. Et comme beaucoup de blogueurs, j’aime le champagne. Notez tout de même que désormais je bois plus de champagne acheté chez mon caviste que de champagne gracieusement servi en soirée (laissez tomber, je ne suis plus invité aux événéments qui – pour le coup – m’auraient vraiment intéressé. Mais quel est ce sentiment étrange ? La jalousie, l’envie ? Ou pas).

Après une séance de sabrage (et non de sablage) de champagne devant le restaurant, nous nous dirigeâmes (j’aime ce temps) vers la salle où le déjeuner allait nous être servi. Le chef, dont j’ai oublié le nom – désolé -, est venu nous saluer et nous parler des accords mets/vins dans les plats qui allaient suivre. Très intéressant. Un passionné. Forcément.

apicius restaurant 3

Comme beaucoup, je n’ai pas résisté à la tentation de prendre en photo les plats servis. Voici quelques photos qui feront saliver certains…

Moules et coques, salade

Saint Jacques crues et grillées, truffe blanche

Bar et langoustine mi fumé et chantilly

Poire Pomme Coing façon tatin

 

Le déjeuner fut délicieux, et je pèse mes mots. L’ensemble arrosé de champagne (je reviendrai sur le sujet d’ailleurs, après quelques petites recherches). J’ai pris beaucoup de plaisir à discuter (à saouler) le chef de produit de questions diverses et variées. Ces échanges furent très intéressants. J’ai à cette occasion découvert que GH Mumm avait sorti une application mobile (qui je crois s’appelle le Protocole Mumm où quelque chose dans le genre. La flemme de chercher). J’ai téléchargé l’application mais n’ai pas encore joué avec. Je reviendrai dessus aussi car il y a des choses intéressantes.

propotole mumm

Il faut que je me replonge dans les notes prises lors de ce déjeuner (oui, je prends des notes) afin de publier autre chose qu’un billet : « moi, j’ai super bien bouffé à l’oeil, tiens voici les photos ». Le seul truc qui m’a un peu chagriné, c’est l’impression d’avoir des gens blasés en face. Blasés qu’on les invite dans des restos au top, reconnaissants juste ce qu’il faut lorsqu’on leur offre une bouteille de champagne à la fin de la rencontre. Perso, j’étais ravi d’être là, de découvrir ces accords mets/vins dans ce super cadre. Voilà.

Ah oui, autre chose, je suis toujours mal à l’aise quand un blogueur m’aborde uniquement en me demandant mon URL (et limite mes stats). En fait, plus que mal à l’aise, ça me saoûle. Je ne suis pas qu’un blog, je suis un être humain (hu hu hu). Non et puis faut être sérieux, tu montes un blog seul ou avec deux potes, tu colles des pubs Google et tu grattes l’amitié aux agences de RP… ça te donne vraiment le titre de « chief editor » ?

Je regrette un peu les soirées d’antan. Les gens se prenaient moins au sérieux. Enfin, comme on blogue tous depuis plus de 6/7 ans, voyez ce que je veux dire… 🙂

3 comments

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *