J’ai testé Le BAB (Le Bar à Burger)

[box type= »info » ][note de service] Non, je n’ai pas été invité à déjeuner dans ce restaurant. Mais comme je suis un blogueur, j’ai eu deux tampons sur ma carte de fidélité. Malgré ce pot de vin, je vais être sincère dans ce billet.[/note de service][/box]

Le Bar à Burger

Le Bar à Burger, mais qu’est ce donc ?

(les tauliers pardonneront les inexactitudes. Je les invite d’ailleurs à me corriger le cas échéant. Oh oui, corrigez-moi).

Donc, le Bar à Burger, ou BAB, est un restaurant qui a ouvert il y a peu dans le 10ème arrondissement de Paris. Plus précisément au 18 rue Claude Vellefaux. L’établissement est tenu par Gregory Cohen et Abdel Alaoui, tous deux rencontrés fin août pour l’ #invitemystere. J’avais alors appris à faire des rouleaux de printemps. Depuis, je n’arrête plus, déjà plus de 50 rouleaux réalisés par mes petites mains.

Bwef, passons à ce qui t’a fait cliquer sur le lien de ce billet : les burgers. Lors de mon passage, je voulais tester « Le Ptit Gigot ». Malheureusement, plus disponible (premier scandale, 1 point de pénalité sur la note finale). Je me rabats donc sur le « Burger Qui Fume« . Je vous laisse lire ci-dessous les ingrédients qui le composent (même si du point de vue SEO, j’aurais ptet intérêt à les recopier…)

Le Bar à Burger 2

La cuisine s’affaire et à peine le temps de descendre la moitié de mon Coca Zéro que le burger arrive. Mais qu’est ce donc que cette cloche fumante ? Le Burger Qui Fume, c’est bien ça. Et il fume réellement. Etonnant, n’est-il pas ?

Le Bar à Burger 3

Voici le burger, une fois que la fumée s’est dissipée. Joli non ? Le burger est accompagné de frites (faites maison s’il vous plait) et d’un bol de salade. (demandez la « signature » du chef : les frites maison avec pécorino et huile de truffe) Je m’arme de ma fourchette et mon couteau et j’attaque. (NdA : Oui, je sais, j’aurais pu/du attaquer le burger direct’ avec les mains. Comme les vrais. Mais je n’ai pas osé… La prochaine fois 🙂 )

Verdict

C’est très bon et ce petit goût de foin fumé n’est pas désagréable. Tous les produits sont frais, et ça se sent. Seul petit regret, pour le glouton que je suis, j’aurais aimé que le burger soit un poil plus gros… Ceci dit, il est déjà de belle taille et il a laissé de la place pour le dessert.

Le Bar à Burger 5

Banoffee ! Ce dessert est à tomber. La part doit faire dans les 8000 calories et rien qu’en le regardant, tu sens la taille de son pantalon qui se serre. Mais qu’est ce que c’est bon ! Allez-y !

Le Bar à Burger 6

Je ne vous fais pas un point sur la déco ou le service parce qu’il n’y a rien à dire. Chouette ! Résultat, à la lecture de cette (micro) critique, vous allez certainement me trouver un peu complaisant. Hormis la taille du burger un peu petite à mon goût (j’avais trèèèèès faim ce jour là), tout était très bon. Les produits semblent être de qualité. Je me suis régalé et j’y retournerai en famille (il y a un menu « bambino »). Côté tarif, ce n’est pas exhorbitant. Comptez une vingtaine d’euros environ pour burger+accompagnement+boisson.

Pour vous y rendre, station Goncourt (Ligne 11) ou station Colonel Fabien (Ligne 2). Pour en savoir plus sur les horaires d’ouverture, vous pouvez consulter (et aimer) la page Facebook ou suivre le compte Twitter.

(Et si vous y allez de ma part… vous n’aurez rien de spécial, désolé).

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *