L’abus d’alcool est dangereux pour la santé. A consommer avec modération.

Hier dans un hôtel particulier de l’Avenue Foch, Johnnie Walker recevait en grandes pompes pour présenter The Art of Black. L’occasion (de recroiser quelques têtes connues) de déguster sec et en cocktail le Black Label de Johnnie Walker.

Comme cela nous a été expliqué, la marque Johnnie Walker a été créé au milieu du XIXème siècle par John Walker, épicier écossais. A sa mort, son fils et son petit fils ont continué à vendre du whisky et contribué au renom de la marque.

La bouteille carrée a été introduite en 1870. Cette nouvelle forme de bouteille a deux explications. La première est que carrée, la bouteille est plus résistante aux chocs. La seconde est que des bouteilles carrées sont plus aisément transportable (ce qui aura son importance quand les Walker décideront d’exporter du whisky). La bouteille de Johnnie Walker a une seconde particularité : l’étiquette est inclinée de 24 degrés (ce qui permet de donner plus de place à la marque…).

Le Black Label est un blend de 12 ans d’âge. Agréable (bien qu’il ne soit pas mon whisky préféré), il peut se déguster sec ou on the rocks pour les amateurs, mais également en cocktail (pour celles ou ceux qui ne seraient pas particulièrement amateurs de whisky).

Il faut que je retrouve la recette du Black Sour dégusté hier, cocktail très agréable où le goût prononcé du whisky est atténué par une pointe de « sour mix » et d’eau.


%d blogueurs aiment cette page :