Derrière ce jeu de mot (bidon, j’en conviens) se cache une légère déception. Chez les Teuteu, on est plutôt fans de la série Kaamelott, écrite par le talentueux Alexandre Astier. Si j’accroche moins avec le format 40 minutes des livres V et VI, les quatre premières saisons tournent en boucle dans le lecteur DVD de la chambre. (Oui, on a un lecteur DVD dans notre chambre. Si au début, on s’en servait pour mater des films bien au chaud, on a depuis touché le fond. La télé de la chambre nous sert de berceuse, pour nous endormir).

Fan de Kaamelott + Fan de BD = ???

Que se passe-t-il quand on veut mélanger les genres ? Et bien, on est un peu déçu… Lors d’un (de mes trop nombreux) passage(s) à la FNAC, j’ai acheté le tome 1 de la bande-dessinée Kaamelott : L’armée du Nécromant. (Histoire de redorer un peu mon blason auprès d’un lectorat geek, sachez que j’étais parti pour acheter Marvel Ultimates, édité par Panini).

Pas mal ce premier tome. Un peu « troublant ». On retrouve les personnages de la série, ici dessinés (caricaturés ?) par Steven Dupré. On sent dans les dialogues la patte d’Alexandre Astier (avec des « venez pas me casser les noix »… et autres tirades de Leodagan & co, on entendrait presque les personnages parler). C’est bien dessiné, pas trop mal écrit. Bref, pas mal. Alors, pourquoi ne pas s’attaquer aux 3 autres tomes ?

Après quelques temps (on voulait les acheter dans l’ordre et la FNAC était en rupture de tome 2), on a finit pas acheter les tomes 2 à 4 (Les sièges de transport, L’énigme du coffre, Perceval et le dragon d’Airain). Et là, légère déception. Les personnages sont toujours bien dessinés, les dialogues incisifs et parfois drôles (dans la mesure où encore une fois on imagine les comédiens en train de jouer ces dialogues), mais les histoires sont (à mon sens) un peu moins bien.

Est-ce qu’on peut être fan de la série et apprécier la bande-dessinée Kaamelott ? Certainement ! Est-ce qu’on peut être fan de bande-dessinée et apprécier le travail de Steven Dupré et d’Alexandre Astier ? Selon moi, je crains que non. C’est peut-être aussi que je sors de mon cycle XIII et Marvel. En tous les cas, j’ai été un poil déçu.

Produits dérivés : c’est d’la Kaameloose ? (re jeu de mot à deux francs)

En regardant sur le site de la FNAC cette fois-ci, je viens de me rendre compte qu’en novembre dernier le texte intégral du Livre II est paru. Il s’agit d’un recueil regroupant le texte intégral des cent épisodes de la saison. Et ça coûte 15 euro quand même ! Ah tiens, un guide en ancien français (Parlez-vous Kaamelott ?). Eh, Monsieur Alexandre Astier, à quand la serviette de plage et la glacière Kaamelott ? J’ai peur de faire la recherche du Bing (ou Google, ne soyons pas sectaires) et de découvrir que ces produits existent.

Je peux tout à faire comprendre qu’Alexandre Astier soit dingue que la légende arthurienne. Je suis même certain qu’il porte un oeil attentif à ne pas faire n’importe quoi avec la licence Kaamelott. Mais quand même… sur la BD, on est pas au top là 🙁 Je me fais fort de vérifier, lors de mon prochain passage à la FNAC, si le reste des « produits dérivés papier » est à la hauteur.