Je fais joujou avec le Beacon Tag d’Orange

Je fais joujou avec le Beacon Tag d’Orange

Je fais joujou avec le Beacon Tag d’Orange

Étiquettes : , , , Gadgets No comments

Il y a quelques semaines de cela, on m’a offert la possibilité de tester le Beacon Tag d’Orange. Alors, rapidement et sans faire de recherche sur Internet pour trouver une explication toute faite, le Beacon Tag qu’est-ce que c’est ?

C’est un petit « bidule » blanc et Bluetooth que tu vas appairer avec ton téléphone intelligent. Ok, et ?
Et une fois que c’est fait, tu te sers de l’appli dédiée pour définir un scénario d’utilisation.

Je te montre les captures d’écrans de l’installation et après je reviens… Bon en fait, je vais faire quelques commentaires aussi au fil de l’eau…

Screenshot_2015-05-06-17-51-42

Première étape : tu cherches et installes l’appli dispo sur ton store préféré (Android et iOS pour le moment. Je pense que l’app Microsoft Lumia devrait arriver).

Screenshot_2015-05-06-17-51-52

Tu suis bien gentiment les écrans explicatifs, lesquels vont… t’expliquer… comment le bouzin fonctionne.

Screenshot_2015-05-06-17-52-03

Là, c’est un autre écran explicatif. Si par exemple, tu places le beacon dans ta Fuego, en montant en voiture, ton smartphone va détecter sa présence et lancer l’appli que tu auras sélectionnée (GPS,…).

Screenshot_2015-05-06-17-52-11

Qu’est ce que je disais…

Screenshot_2015-05-06-17-52-20

Plusieurs actions sont possible comme lancer une app, ouvrir une page web, envoyer un SMS ou passer un appel.

Screenshot_2015-05-06-17-53-01

Screenshot_2015-05-06-17-53-47

Screenshot_2015-05-06-17-53-56

Screenshot_2015-05-06-17-54-13

Screenshot_2015-05-06-17-54-35

 

Alors, ô toi Voyageur des Internets, tu vas me dire : ok j’ai compris comment ça s’installait mais concrètement ?

Et bien imagine que tu as une descendance qui rentre toute seule de l’école. A l’arrivée de ta progéniture à ton domicile, tu peux demander au Beacon de t’envoyer un SMS automatiquement. Alors oui, tu pourrais demander à ton bambin de faire cet acte volontaire, mais on les connait les jeunes d’aujourd’hui. C’est tête en l’air (drogués va !). Avec le beacon tag d’Orange, le SMS part automatiquement. Tu peux la jouer CNIL friendly et prévenir cette chère tête blonde que tu installes l’app sur son téléphone. Ou la jouer plus retord. C’est à toi de voir ça.

Celui que je teste en ce moment… J’ai décidé que la radio se lancerait sur mon téléphone chaque fois que j’arriverai au bureau. Pensez ce que vous voulez.

Le problème non résolu : je pensais de prime abord que le beacon fonctionnerait « tout seul », sans le soutien d’une appli. De sorte que j’imaginais qu’on pourrait faire des blagues en programmant un SMS automatique à tout collègue qui pointerait le bout de son nez. Ou encore qu’on pourrait le glisser dans la poche de quelqu’un pour être averti de son arrivée imminente. Que nenni point donc. Cela ne fonctionne pas comme cela.

Alors, si le bouzin t’intéresse, parce que c’est pas cher, uber geek et pour pouvoir faire toi-même tes tests, tu tapes « Beacon Tag Orange » dans ton moteur de recherche préféré et tu sors ta CB.

 

Back dans les bacs

Étiquettes : Footware No comments
featured image

Salut à toi ô Voyageur des Internets (et ami(e) stalker).

Cela faisait un bail que je n’étais pas passé par ici. Mais non, je ne t’ai pas oublié. Oui, toi, le visiteur unique de ce modeste carnet de bord en ligne. Mais disons que j’ai eu quelques mois compliqués.

Il y a quelques années, je t’aurais raconté par le menu mes aventures me laissant parfois penser que je vis dans une série TV. Aujourd’hui, je n’en ai pas envie.

La fin d’année et le début de celle-ci ont été difficiles, douloureux. Mais aujourd’hui, je pense que ça va. Comme dirait l’ami Joey, me voici « Back dans les bacs ». Ces dernières semaines, j’ai découvert le concept de résilience, je me suis rendu compte que je n’avais pas forcément été un très bon ami, mais que néanmoins j’étais entouré de gens bien. Et nombreux.

Je pense ne pas avoir été le meilleur ami de la Terre car ces dernières années, j’ai essayé de me concentrer sur certaines choses. Ma famille. Je crois avoir fui les problèmes. Ne pas avoir été là pour les amis en difficulté. Avoir davantage accordé d’importance au futile.
Je remercie tous ces gens, ces amis, ces relations pro qui ont pris le temps d’écouter mes conneries. J’ai vu pas mal de monde ces dernières semaines. Des amis de longue date, d’autres rencontrés plus récemment mais avec le lien créé est tout aussi fort.

On m’a balancé des banalités, des mots qui réconfortent, on a entendu ma colère. J’espère que le gros de l’orage est passé.

Hier, je me suis rendu à une fête de Printemps, à laquelle j’ai revu des amis de longues dates. Et même de jeunes adultes dont je me suis occupé lorsque j’étais grand chef scout. C’est rigolo de voir un type ou une nana d’environ 25 piges s’approcher de toi tout sourire et te dire tout simplement : salut Baloo !
C’était une bonne soirée. Voir que ces gamins que j’ai connus lorsqu’ils avaient huit ans sont devenus des grandes personnes qui bossent dans des startups, montent leur boite, reviennent d’un long séjour à l’étranger.

Tous ces amis qui ont un mot gentil. Qui me témoignent leur amitié. Qui jurent que je suis un type bien. Je vais finir par les croire.

Comme je l’écrivais plus haut, je suis back dans les bacs. Aymeric a mis un mot là-dessus. La résilience, ou la capacité pour un corps, un organisme, une organisation ou un système quelconque à retrouver ses propriétés initiales après une altération (source : Wikipedia). Il aura fallu un peu de temps. Mais aujourd’hui ça va. J’ai des potes en or, je m’en rends compte maintenant. J’ai un boulot intéressant, bien que pas facile tous les jours. Des collègues sympa, intéressants, étranges, originaux.

Je ne sais pas si d’un point de vue astral il était écrit que 2015 allait être une année pourrie. Et moi qui répétait il y a quelques temps « vivement 2016 », je suis désormais d’attaque pour cette seconde moitié de l’année qui arrive.

35 piges bientôt, des amis en or massif, sans oublier l’inénarrable mini-moi. C’est reparti.

Avengers, l’Ère d’Ultron : le 22 avril au cinéma

Étiquettes : , Cinéma 4 comments
featured image

Alors que Tony Stark tente de relancer un programme de maintien de la paix jusque-là suspendu, les choses tournent mal et les super-héros Iron Man, Captain America, Thor, Hulk, Black Widow et Hawkeye vont devoir à nouveau unir leurs forces  pour combattre le plus puissant de leurs adversaires : le terrible Ultron, un être technologique terrifiant qui s’est juré d’éradiquer l’espèce humaine.

Afin d’empêcher celui-ci d’accomplir ses sombres desseins, des alliances inattendues se scellent, les entraînant dans une incroyable aventure et une haletante course contre le temps…

[iframe id= »https://www.youtube.com/embed/ANbZ-zJ7Ig8″ maxwidth= »800″]

Par ici les cadeaux

Pour tenter de gagner 5 fois 2 places de cinéma et un DVD (du premier opus), c’est simple, il te suffit de répondre à cette question dans les commentaires :

Pourquoi tous les superhéros doivent ils unir leurs forces ?

Concours réservé à la France métropolitaine.

Affiche_AvengersLeredUltron_HD

En savoir plus : site officielFacebookTwitter

LOGO_MARVELGRIS-2014

© 2015 Marvel

Construction du LEGO TIE Advanced Prototype

Étiquettes : , Gadgets No comments
featured image

J’ai eu la chance de recevoir il y a quelques temps une boite de LEGO Star Wars, laquelle contenait un « Tie Advanced prototype ». En pièces détachées évidemment.

Avec le concours de Mini Teulliac, nous avons procédé au montage minutieux de l’engin. C’est un peu long, d’autant plus quand tu sautes sans t’en rendre compte une étape. C’est ce qu’on pourrait appeler le « syndrôme IKEA ». Quand il te reste une pièce dans les mains à la fin du montage.

J’avais commencé à filmer, voulant publier la séquence en accéléré. Malheureusement, la technique en a décidé autrement.

J’ai un peu tardé à rédiger ces quelques lignes. Que voulez-vous, j’avais un peu la tête ailleurs…

Le résultat en tous cas est top et le TIE est désormais fièrement posé dans une bibliothèque.

Lancement de Peugeot News au Mondial de l’Auto

Étiquettes : , , Footware No comments
featured image

Ce week-end, les portes du salon de l’auto (prononcez Mondial de Paris 2014) s’ouvriront et verront affluer une foule de fans de voitures.

Pour cette nouvelle édition, Peugeot a vu les choses en grand. Sur un stand de 4.000 mètres carrés, dans le hall 1, la marque au Lion présentera 40 modèles. les 308GT, 508, ou encore les Peugeot EXALT ET QUARTZ illustreront la montée en gamme du constructeur. Read More

[FaitesDesGosses] Bêtise#3 : 163,35€ d’achats in-app

Étiquettes : , Vis ma vie No comments
featured image

Coucou Toi !

ça fait quoi ? deux jours que je n’ai pas mis à jour cette saga des bêtises. Je vais apaiser ta soif de LoL avec les nouvelles frasques de Mini Nous.

Mini Nous, comme peu de marmots de son âge, « possède » un iPad. Quand je dis possède un iPad, il s’agit de la première version de la tablette. De MA tablette. Remplacée depuis par un modèle plus récent.

Sur cet iPad, moultes films Disney, la collection (presque) complète des « Toca Boca » (les parents comprendront) et quelques jeux comme Angry Birds…

Sur cet iPad, on a pris des mesures draconiennes pour éviter de se retrouver en Une des tabloïds « Son enfant dépense 1 millions de dollar sur l’App Store ». Dans le menu Réglages / Général / Restrictions, il est possible de définir ce qu’il est possible de faire ou non : installer une nouvelle application, supprimer une application, autoriser ou non les achats intégrés et exiger le mot de passe. Cette dernière option permet de définir une durée de validité du mot de passe (le sésame permettant d’installer/acheter une nouvelle appli ou d’effectuer un achat in app). Nous avions pris soin de paramétrer cette option sur « immédiatement » afin que le mot de passe soit exiger systématiquement.

Rien à craindre donc… Jusqu’à ce bel après midi d’octobre d’août. Contraint de travailler depuis la maison en raison d’un épisode fiévreux de notre descendance, j’entends mon téléphone bipper. Il bippe, et il re-bippe et bippe derechef (y’a deux p à bippe ?).

Je laisse l’ordinateur de côté pour regarder ce qu’il se passe sur le mobile. Et là, petite sueur froide. Des notifications de l’App Store m’indiquant des achats. J’ouvre un mail, puis un ouvre. Oh ! des packs Angry birds à 17€99… Immédiatement, je pense à changer le mot de passe Apple et me mets en recherche du numéro du service clients pour effectuer un signalement.

Je demande à Mini Nous qui, ne sachant pas lire, doit néanmoins se souvenir des manipulations effectuées par ses soins sur la tablette.

  • « Tu as fait des achats sur l’iPad de papa ?
  • Non
  • C’est sûr et certain ?
  • Oui
  • Ok » (FUCK!, pense-t-il à cet instant)

Petite musique d’attente : « Apple [place ici ton prénom préféré] bonjour ! ». J’expose mon problème et en racontant mon histoire je me souviens avoir acheté une extension sur une appli Disney en début d’après-midi. Seulement voilà, convaincu d’avoir réglé « exiger sur le mot de passe » sur « immédiatement », j’avoue mon incompréhension totale au conseiller de clientèle. Ce dernier me recommande vivement de procéder au réglage de la tablette afin que cet épisode malheureux ne se reproduise pas. Grand seigneur, Apple consent (et je les en remercie) à me rembourser les packs et autres bonus achetés par Mini Nous. Je revis. Et puis je me dis que je vais virer Angry Birds de l’iPad pour éviter toute utilisation de ces bonus (qu’on vienne pas me dire en suite que je suis un escroc patenté).

Et là, c’est le flash. Pour supprimer l’appli, je dois ôter les restrictions. Je m’exécute et supprimer l’application. En réactivant les restrictions, je m’aperçois que le réglage « immédiatement » est repassé sur « 15 minutes ». Et là, un peu comme dans les films de (attention je sais pas l’écrire et j’ai la flemme de googler) naïtechamalane, c’est à la fin que tu comprends (attention spoiler) que le psy est un fantôme.

Bref, je me rends compte qu’en supprimant une autre appli il y a quelques semaines, le réglage a sauté. Et en payant un bonus à Mini Nous, j’ai laissé la porte ouverte à d’autres achats. Je n’avais pas compris sur le moment quand Mini Nous me disait cliquer sur des cadenas (véridique) alors que je lui tournais le dos, concentré sur l’ordi dans la cuisine.

reBref, c’était la bêtise à 163,35 euros de Mini Nous.

[FaitesDesGosses] Bêtise#2 : La tirelire

Étiquettes : Vis ma vie No comments
featured image

Comme une bêtise n’arrive jamais seule, on continue la série… Quelques heures après l’épisode du bain moussant, Mini Nous nous en a fait une belle.

Alors que Mini Nous jouait avec une pièce de monnaie (je dirais de deux centimes), le divin enfant s’approche de nous en pleurs. Entre deux sanglots, nous comprenons que la pièce, objet de jeu depuis quelques minutes, vient d’être avalée.

Ah bah bravo, on t’avait pas dit de pas la mettre dans la bouche Vent de panique. Que faire ? Première tentative pour faire vomir Mini Nous, histoire de récupérer nos fonds. Sans succès. L’enfant respire normalement. Appel à SOS Médecins. Après m’avoir demandé le type de pièce ingéré, le poids et la taille du bambin, le docteur se veut rassurant : la pièce va ressortir par les voies naturelles. Mais il faut s’en assurer…

Seulement voilà… Tu sais ce que ça sous-entend de vérifier que la pièce ressort ? Cela veut tout simplement dire qu’il va falloir aller jouer au chercheur d’or. Le médecin nous conseille de faire bouillir de l’eau… ça dilue.

La soirée continue. La nuit arrive, non sans une petite angoisse…

Le lendemain, c’est le moment du premier « petit cadeau ». Hop, la bouilloire frémit. De l’eau chaude est versée dans le pot, ressorti pour l’occasion. Avec une paille, on touille, on farfouille. Rien. ça pue. ça pue encore plus quand on joue avec après l’avoir dilué. Sachant qu’aujourd’hui, nous sommes mercredi, journée des enfants et jour off de Madame, laquelle peut donc passer la journée avec « Tirelire » le nouveau surnom de Mini Nous.

Le jour d’après, pas le choix, il faut aller bosser. Madame ne peut pas prendre Mini Nous toute la journée dans son magasin, alors je m’y colle. Après avoir bossé depuis la maison le matin, on se met en route pour une réunion que j’ai l’après midi. Briefing de Mini Nous (« tu seras sage hein ? »), passage en revue du matériel (l’iPad, le pot, une paire de gants en caoutchouc et une paille). J’ai eu le droit à un « cadeau » au bureau. Après investigation… rien. On repart pour la maison.

Ce n’est que dans la soirée que « Tirelire » sera rebaptisée « Jackpot ». On n’a jamais été aussi content de trouver une pièce d’un centime. Ayant récupéré notre mise, pas besoin d’aller faire des radios, etc… Soulagés nous sommes.

Et parce que nous sommes des « bad parents », cette pièce… sache ô Mini Nous qu’elle ressortira un jour. Peut-être le jour de tes dix-huit ans. Peut-être à ton mariage. Pour l’instant, et en attendant qu’on termine le déménagement, elle trône sur le frigo…

[FaitesDesGosses] Bêtise#1 : le bain moussant

Étiquettes : Vis ma vie No comments
featured image

Lorsqu’on devient parent, on nous rabâche souvent que les enfants sont comme une casserole de lait sur le feu. Et bien c’est vrai. Quand Mini Nous était plus jeune, je m’absentais moins de 5 secondes de la salle de bain (histoire d’aller poser un objet ou un vêtement dans sa piaule). La petite frayeur contrôlée. Un peu comme si tu te disais sur une autoroute dégagée « Allez, je ferme les yeux 1 seconde et demi ».

Et puis, « ça » grandit. Et pendant le bain, tu peux ranger le linge que tu viens de retirer du
séchoir. En contrôlant par un petit « ça va là dedans ? » appelant un « mais oui papa ça va rhoo ».

Jusqu’à ce jour où tout bascule. Tu t’absentes (même pas physiquement) juste le temps de lire un email. Et là tu lèves les yeux. Dans la baignoire, l’eau n’est plus translucide. Un épais voile blanchâtre se trouve à la surface de l’eau. Sur le rebord de la baignoire, tu ne fais pas attention de prime abord au(x) bouteille(s) de shampooing et de gel douche ouverte(s). Et puis soudain, tu as un éclair. Et si… Non, impossible !

Et bien si, ta progéniture – sous couvert d’expérience – vient de vider une dizaine de bouteilles et autres flacons. Tout y est passé. Du gel douche au shampooing, en passant par les masques pour les cheveux de Madame.

Alors tu t’énerves, tu expliques que c’est une belle bêtise. Et puis tu te dis qu’en lisant ton email, heureusement qu’il ne s’est rien passé de pire. Bref, c’est un petit peu de ta faute, tu n’avais qu’à pas consulter tes emails et t’occuper de Mini. Bref. Bêtise#1. Affaire à suivre…

J’ai tenté la pizza maison…

Food No comments
featured image

Alors que la veille c’était soirée cheese naans maison, et comme je ne m’étais pas trop raté sur la pâte, j’ai voulu tenter l’aventure de la pizza maison.

J’ai utilisé la même recette que pour la pâte des naans (c’est peut être une erreur), à savoir : 250 grammes de farine, un sachet de levure chimique, 10 grammes de levures de boulanger, 3 cuillères à soupe d’huile, une cuillère à café de sel et 180 ml d’eau.

On mélange le tout pour obtenir une pâte souple, qui ne colle pas aux doigts. Comptez 15 à 20 minutes de malaxage. Laissez ensuite reposer la pâte, recouverte d’un torchon, pendant 2 ou 3 heures.

Magie de la le levure, la pâte a levé.

IMG_2429.JPG

Reste à l’étaler, ajouter deux cuillères à soupe de sauce tomate et vos ingrédients pour la pizza.

J’ai enfourné la mienne 15 minutes à 180 degrés. Il manquait quelques minutes de cuisson. Comptez peut être 20 minutes au même thermostat.
Ou peut être moins mais avec un four plus chaud.

IMG_2431-0.JPG

Et bim !