Réparation de la Kyosho Lazer ZX-5

Après quelques runs endiablés dans le jardin et sur les petites routes environnantes, la Lazer ZX-5 s’est tout à coup mise à fumer. Après être accouru, avoir enlevé la coque de la voiture radiocommandée, et après avoir laissé s’échapper les dernières volutes, impossible de redémarrer. C’est la panne. Rien à faire, la voiture électrique ne repartira pas.

Direction l’iPhone, et l’application Pages jaunes, à la recherche d’une boutique de modélisme dans les environs. Bingo, il y a un « concessionnaire » Kyosho à Chamalières.

Après un coup de fil pour s’assurer de ne pas trouver porte close, direction la boutique Racing Car 63. Arrivé sur place, plutôt bien accueilli, je constate l’étendue des dégâts. A avoir trop forcé dans les herbes hautes et humides, le variateur shless a cramé, entraînant avec lui l’émetteur. Heureusement, le servo est sauf.

Les éléments Brushless sont plutôt fragiles (on paie ici leurs performances élevées), par rapport à des composants électriques standards ou encore par rapport aux pièces thermiques.

Passage en caisse. Bing ! Le prix de la voiture neuve. Quelques micro secondes d’hésitation. Finalement, je choisis d’acheter les nouvelles pièces : un récepteur, un variateur brushless, un nouveau moteur (compatible avec le variateur, plus performant que le moteur monté sur la Lazer ZX-5 dans la boite), un câble pour relier ces deux dernières pièces, un tournevis et des clips pour la carrosserie.

Je repars avec mes nouvelles pièces, les conseils du patron pour monter les éléments et surtout pour éviter de revenir pour le même problème 🙂

Ce qu’il faut savoir à ce moment de l’histoire, c’est que je ne suis pas du tout bricoleur. C’est donc un peu fébrile que je rentre à la maison, avec dans l’idée de démonter/remonter la voiture radiocommandée…

In fine, lorsqu’on commence à mettre les mains dedans on se rend vite compte que la partie électrique est plutôt réduite : La batterie est reliée au variateur de vitesse, qui est lui même en contact avec le moteur et le récepteur, ce dernier étant quant à lui connecté au servo de direction.

Première étape : vider la voiture. A la manière des gros bras de Pimp my Ride, j’ai désossé la voiture, pour ne laisser que le châssis et les roues.

Installation du nouveau moteur :
Pièce maitresse (ou presque) de la voiture radiocommandée, c’est le moteur qui fournira le principal effort. Il se fixe à l’aide de deux vis (lesquelles sont d’ailleurs un peu difficile à atteindre). Attention au moment de fixer le moteur, il faut que la roue dentelée conserve un jeu d’un dixième de millimètre avec la roue du train. Pour savoir si le moteur est correctement fixé, on pose la voiture sur un support et on tourne les deux roues arrières. Il faut que ces dernières puissent tourner sans encombre (dans le cas contraire, si ça accroche, il faudra sûrement desserrer le moteur ou alors vérifier qu’il n’y a pas de petits cailloux coincés dans les dents du train.

Montage du variateur :
A la différence du moteur, le variateur n’est pas vissé. Pour le fixer, un morceau de scotch double face suffit. On relie les câbles au moteur et on peut passer à l’installation de la dernière pièce… le récepteur.

Installation du récepteur :
Avant toute chose, assurez vous de pouvoir installer l’antenne sans difficulté dans le trou à cet effet (une fois les éléments installés, le trou est être inaccessible. CEci fait, comme pour le variateur, on scotche le récepteur sur le châssis. Veillez à le placer à un endroit ne gênant pas l’installation de la carrosserie de la voiture.

La voiture toujours sur son stand, on connecte la batterie au variateur, on allume la radio puis la voiture. Si le test du servo de direction est concluant (les roues tournent à gauche et à droite lorsqu’on actionne la radio) et si le variateur répond lui aussi aux sollicitations (accélérations/marche arrière)… C’est parti ! Il est l’heure de reprendre la route… jusqu’au prochain accident…

(Visited 8 times, 1 visits today)

teulliac

3 commentaires

  • romking 7 années ago

    Assez sympa ces petit imprévue moi aussi jen possede une et je conte la renovez entierement je suis un fout de mécanique !!! je suis entrin de commencez un site sur une voiture compétition je vais bientot parler du buggy passe jeté un coup d oeil : rc-classic.e-monsite.com/

  • Toto77510 6 années ago

    bonjour. je possede une kysho lazer zx5. biensure la premiere casse inevitable j’ai donc du changer de chassis. j’aurais voulu savoir comment raccorder un moteur atomic force car il y a de petit condensateur bleu. Merci

  • Toto77510 6 années ago

    bonjour. je possede une kysho lazer zx5. biensure la premiere casse inevitable j’ai donc du changer de chassis. j’aurais voulu savoir comment raccorder un moteur atomic force car il y a de petit condensateur bleu. Merci

Laisser un commentaire