Étiquette : club med

ClubMed2014 : A la découverte de La Caravelle (épisode 2)

Après quelques minutes de taxi, et les premières suées, nous arrivons au Club Med de La Caravelle, situé sur la commune de Saint-Anne, en Guadeloupe. Nous ne faisions pas partie d’un vol Club Med où tout l’avion ou presque se retrouve dans l’autocar et est accueilli par une ribambelle de GO à son arrivée. C’est

Read More →

ClubMed2014 : En route pour La Caravelle (épisode 1)

Depuis maintenant trois ans, nous essayons de partir une semaine loin de tout et de tout le monde. Déconnecter pendant une semaine, laisser les mobiles au coffre et vivre en maillot de bain. Nous avons ressenti le besoin de cette coupure il y a trois ans. Nous avions alors découvert le Club Med, qui propose

Read More →

post image

[Club Med] Nouvelles boutiques : entre expérience digitale et avant-goût des vacances !

En janvier, le Club Med lançait une nouvelle campagne de marque « Et vous le bonheur, vous l’imaginez comment ? ». Le Club Med poursuit sa « mutation » avec le redesign de ses points de vente par Marc Hertrich & Nicolas Adnet – Studio MHNA. Terminé l’agence de voyages terne, l’expérience du Club Med doit commencer par se vivre dès le

Read More →

[club med] Et vous, le bonheur, vous l’imaginez comment ?

Et vous, le bonheur, vous l’imaginez comment ? Perso, c’est dans un transat, face à l’océan avec un bouquin. C’est cette question qui est la nouvelle signature du Club Med. Je ne parle pas souvent de campagnes publicitaires (car beaucoup le font bien mieux que moi), mais là, je dois bien avouer que le dispositif

Read More →

(Si vous avez raté l’épisode précédent, c’est par là)

Nous venons d’arriver à Punta Cana. Dans le mini van climatisé, nous roulons en direction du Club Med. Une dizaine de minutes suffisent à relier l’aéroport au village. La barrière gardée par la « seguridad privada » se lève.

Cette semaine au Club Med de Punta Cana, en République Dominicaine, sera passée beaucoup trop vite. Cette première expérience avec des G.O aura été exceptionnelle. Le 9 avril dernier, nous partîmes pour l’aéroport de Roissy. Dans quelques heures, nous serons (enfin) en vacances.

A quelques jours du départ, nous venons de recevoir un nouveau courrier de la part du Club Med. La lettre est signée par le chef de village, lequel nous souhaite la bienvenue parmi les GM. Cela pourrait paraitre un peu cliché (bienvenue à Galaswinda…). Pas du tout. C’est la première fois que nous allons partir avec le Club Med, après une expérience plutôt mitigée des « clubs » il y a quelques années. Je l’évoquais dans un précédent billet, notre choix s’est porté sur le Club Med (notamment) en raison de la prise en charge des enfants dès 3 mois !

Donc, hier, nous avons reçu les infos utiles, ainsi que deux fascicules, permettant – à nous les newbies du Club Med – de nous mettre un peu au parfum. Dès les premières pages, on révise un peu le lexique : GM pour Gentil Membre, GO pour… Gentil Organisateur mais aussi « Crazy Signs ». Et oui (Bobby) ! Ce ne serait donc pas une légende : au Club Med, il y aurait des choré-façon-y-a-du-soleil-et-des-nanas. J’ai hâte de voir ça.

 

Crazy Signs et taux d’alcoolémie :

Je me permets une petit digression concernant les crazy signs. Signe d’appartenance ? Rite sectaire ? Comment une foule peut-elle se prêter à cet exercice ? S’agit-il d’un moyen de montrer son allégeance au dieu Trident ? Pression du groupe ? Il serait peut-être bon qu’Enquête exclusive mène l’enquête.

Une seconde question se pose, celle du taux de participation. Est-ce qu’une étude indépendante (donc sérieuse) a été menée pour mesure le taux de participation à cette danse païenne en fonction de l’heure de la journée. Pour mener cette étude, nous partirons de l’hypothèse qu’il existe une corrélation entre le taux de participation aux Crazy Signs et le taux d’alcoolémie (Rappel : l’abus d’alcool est dangereux pour la santé. A consommer avec modération. #TMTC #JDCJDR).

Nous mènerons l’enquête (en caméra cachée off course).

Le moment où je reprends le fil de mon histoire…

Je continue donc la lecture de nos livrets d’accueil. C’est quand même hyper prometteur : entre les avis d’amis (à Miami), l’accueil dans la boutique Club Med, le courrier de bienvenue, et maintenant ces deux livrets qui nous présentent les activités… Pour mini_teulliac, cela promet d’être de bonnes vacances également. Je l’évoquais dans une autre note, si nous prenons quelques jours de vacances, c’est aussi pour se reposer. Avec une tornade haute comme trois pommes, difficile de pouvoir s’octroyer un moment entre grandes personnes. C’est pour cette raison qu’on a inscrit le monstre au Mini Club : pour pouvoir aller boire un coup, faire un peu de planche à voile,… tout en sachant que notre progéniture est entre de bonnes mains et qu’elle s’amuse. D’ailleurs, dans la brochure dédiée aux nains, il est même question d’un service de baby-sitting, si toutefois on désirait aller guincher en club discothèque.

 

 

On est pas encore partis, mais on se faisait la réflexion hier soir avec madame. Si le Club Med est à la hauteur de toutes ses promesses, alors, il est tout à fait possible qu’on décide de renouveler l’expérience chaque année.