Étiquette : être papa




Envoyé depuis mon e71

Désolé, mais cette fois-ci, il ne s’agit pas d’une bande dessinée, d’un jeu vidéo, ou d’une quelconque autre geekerie (quoique…).

Hier, nous sommes passés chez « Du pareil au même », histoire de voir les poussettes et surtout de valider notre choix. Car, depuis que nous avons découvert la marque Bugaboo, impossible de penser Peg Perego ou McLaren.

Notre coup de coeur pour la Bugaboo Cameleon :

Bugaboo est une marque hollandaise que j’ai découvert après un premier passage chez Natalys. Les modèles sont polyvalents, bien conçus, facile d’utilisation et très jolis (ce qui ne gâche rien).

Haro sur la Cameleon ! Ce modèle, un peu onéreux, dispose d’une vraie nacelle, dans lequel bébé peut dormir confortablement, et se transforme en poussette dès que la crevette pourra être placée en position assise. La Bugaboo Cameleon est équipée de deux grosses roues, d’un guidon réversible permettant de faire passer ces grosses roues à l’avant en mode « cross ». Une fois la nacelle ou l’assise déclipsée, le chassis se plie facilement et tient a priori facilement dans un coffre de voiture.

La poussette est super maniable, dispose d’amortisseurs sur les petites roues, pèse 9 kilos (chassis+nacelle) et elle est customisable (on va pouvoir faire un peu de tuning !).

Le chassis de la poussette est numéroté, ce qui permet de la faire assurer (et oui, les poussettes sont sujettes au vol, c’est malheureux mais c’est comme ça).

Marie et moi sommes emballés pas ce modèle et je pense qu’on aura du mal à changer d’idée. Bref, le coup de coeur. Juste une petite remarque à l’attention de Bugaboo : pourquoi le modèle Bee intègre-t-il un porte-gobelet et pas la Cameleon ? 🙂

C’est aujourd’hui que nous avions rendez-vous avec Mini Teuteu pour sa deuxième écho et… nous avons le plaisir de vous annoncer que c’est une FILLE !

Merci à tous pour tous vos messages sur Twitter !

Signé: des futurs parents aux anges.

Marie et moi attendons avec impatience l’arrivée de MiniTeuteu, et tentons d’ailleurs de la préparer au mieux. Après avoir commencé à aménager la future chambre d’enfants, je me suis rendu (en compagnie de Patmobile, situation coquasse) chez Natalys pour voir les poussettes. Le début des « ennuis »…

Vous savez quoi… le père Teuteu portera bien son nom d’ici quelques mois. Marie et moi allons être parents. Et cela fait de moi le plus heureux des hommes.

Il y a peu, nous sommes allés à la première échographie. Ma (notre) première rencontre avec « mini teuteu ». Et vas-y que je gigote, et vas-y que je ne veux pas me mettre dans le bon sens pour que l’échographe puisse opérer.
Il y a encore quelques mois en arrière, j’étais finalement assez insensible à ce genre de question. Depuis une dizaine de jours, je me ballade avec un cliché de l’échographie.

Je suis heureux. Heureux que la grossesse se passe bien, heureux d’être prochainement papa, impatient de voir le ventre de Marie s’arrondir, impatient de rencontrer ce petit être qui grandit doucement.

J’ai toujours été fan des enfants, avec lesquels j’entretiens en principe de bons rapports. Et à présent, j’ai hâte, mais aussi un peu peur. Peur de ne pas être à la hauteur notamment.

C’est peut être idiot, mais par moment, je parle au ventre de Marie. Juste pour montrer à mini Teuteu que je ne suis pas (encore) un vieux con qui lui interdira tout, le forcera à rentrer tôt, à bosser…

Je suis heureux de vivre cette aventure, et encore plus de la vivre avec Marie.

La suite au prochain épisode…

1 3 4 5