Étiquette : helicoptere

Le TandemZ-1 de Silverlit (le fabricant du PicooZ)


Atlas
envoyé par teulliac

Je continue sur ma série d’idées cadeau pas (trop) chers, et plutôt sympathiques. Ma seconde proposition s’adresse plutôt aux garcons (quoique…) de tous ages. Il s’agit d’un hélicoptère radio commandé fabriqué par Silverlit : le Picoo’z.

 

Errant dans les allées d’un grand magasin de jouets parisien, j’ai longuement hésité avant d’en faire l’acquisition. Pour ce prix là, est ce que ça vole ? Le Picoo’z coûte une trentaine d’euros, faisant de lui un des hélicos “pour debutants” les moins chers du marché. Bien sûr à ce prix là les réglages sont basiques. Il n’en reste pas moins que ce bi-rotor est assez facile à contrôler mais il vous faudra une petite dizaine de vols avant de dompter la bête.

Le Picoo’z est équipé d’une batterie lipo et se recharge directement sur la télécommande. Cette denière, disposant de trois­ canaux, permet de faire voler trois hélicos dans la même pièce. Existant en bleu, en jaune et en rouge, le picoo’z se decline également en de nombreuses versions sur le net (camouflage,…).

Bien qu’étant constitué en grande partie de polystyrène (le Picoo’z pèse environ 10 grammes), il n’en est pas moins solide. Le mien s’est crashé plusieurs fois, et il est toujours d’attaque. A noter : de par sa taille et son poids, le Picoo’z est un hélico d’intérieur.

Si d’aventure, le votre devait rencontrer un problème technique, il existe sur le web une importante communauté de fans de l’engin, dont les forums de discussion constituent une mine d’informations (comment régler le trim, comment alourdir l’hélico pour augmenter sa vitesse de déplacement, comment “pimper” son hélico,…).

Le Picoo’z, existant aussi en version “battle” (voir pour cela la vidéo réalisée par Franck, constitue une bonne entrée en matière pour qui désire (comme moi) se mettre au modélisme. Ceux qui y ont déjà goûté et qui souhaitent aller un peu plus loin peuvent regarder du côté de son grand frère : le Gyrotor. Plus costaud, plus lourd, mais aussi plus puissant, lui aussi bi-rotor, ce dernier coûte une soixante d’euros (et demande un poil plus de places que le Picoo’z pour voler).

1 2