Lego Teenage Mutant Ninja Turtles

IMG_3137

[box type= »note » ]Après les boites Starwars ou Le Seigneur des Anneaux, c’est au tour de Rafaelo, Donatello, Michelangelo et Leonardo de faire leur arrivée  en LEGO et sous de nombreuses autres formes de produits dérivés depuis la mi-mars. [/box]

A l’occasion de la diffusion de la toute nouvelle série « Turtles – Les Tortues Ninja » depuis le 2 mars sur France 3 (la série était déjà diffusée sur Nickelodeon depuis le 5 janvier), les quatre tortues refont leur apparition dans les magasins de jouet.

Alors qu’à mon époque, il s’agissait d’un dessin animé, c’est aujourd’hui dans des épisodes réalisés entièrement en images de synthèse que cet univers se réinvente. On pourra d’ailleurs discuter de la forme… Personnellement, après un premier rapide visionnage, je trouve le rendu moins attrayant.

Dès le mois d’avril, les boites de Lego Tortues Ninja arriveront en magasin ! Cinq packs de construction seront disponibles, faisant s’affronter les tortues et Shredder.

J’ai eu la chance de recevoir une boite au bureau. J’étais comme un gamin. J’ai tout stoppé pour découvrir le contenu de la boite et le monter.

lego teenage mutant ninja turtles

lego teenage mutant ninja turtles -2

lego teenage mutant ninja turtles - 3

lego teenage mutant ninja turtles - 4

Hot Wheels : Wall Tracks, le circuit à coller au mur

Depuis quelques jours, les personnes qui passent dans mon bureau s’étonnent de voir un objet collant (au mur) non identifié. Il s’agit du cirtcuit Wall Tracks de Hot Wheels. La particularité de ce dernier est qu’il se colle au mur à l’aide de pattes autocollantes (3M) qui n’abîmeront pas vos murs. Le montage du kit de démarrage s’effectue en quelques minutes (environ 10 en ce qui me concerne). Et une fois le circuit au mur, c’est parti pour plusieurs runs !

A première vue, le contenu de la boite peut faire un peu peur. Mais comment assembler tout ce bazar ?

Pour attaquer le montage du circuit, il faut tout d’abord scotcher le mode d’emploi au mur. Le document comporte des encoches dans lesquelles viendront s’insérer les fixations du circuit. A noter, dans la boite, il y a 6 fixations et 12 pattes de fixation (soit la possibilité d’installer/réinstaller votre circuit).

Après quelques minutes, le circuit Wall Tracks de Hot Wheels est installé. (Notez que c’est du plus bel effet sur le mur de mon bureau…)

Passons à présent au test du circuit. Sans mentir, c’est plutôt sympa, même si parfois la voiture se crashe une fois passée dans le looping. Voici une petite vidéo…

 

Hot Wheels : Video Racer & Wall Tracks

Je ne sais pas si vous vous souvenez d’Hot Wheels Adrenaline ? J’avais écrit quelques lignes sur ce site de customisation de voitures dans cette note. La marque de petites « ouatures » récidive en lançant deux nouveaux produits plutôt intéressants. Laissez moi vous les présenter…

Video Racer

La première innovation Hot Wheels s’appelle le Video Racer et attention les mirettes, il s’agit de la toute première voiture micro-caméra Hot Wheels. C’est un rêve de gosse qui se réalise : pouvoir visionner les cascades de son bolide comme si on se trouvait à la place du pilote. De plus, pas besoin d’attendre de connecter la voiture à un ordinateur pour transférer la vidéo, un écran se trouve au dos du véhicule permettant aux (grands) enfants de regarder tout de suite la séquence filmée.

Le Video Racer peut ensuite être connecté à un ordinateur (PC ou MAC) pour récupérer les séquences vidéo et procéder au montage de ces dernières grâce au logiciel d’édition. Ce dernier est gratuit et téléchargeable en ligne sur le site: http://fr.hotwheels.com/videoracer/#/download/

A noter, la micro caméra n’est pas seulement fixée à la petite voiture. Elle peut également être montée sur un ORVI (objet roulant vaguement identifié) : un skateboard, un vélo,… grâce au kit de fixation inclus.

Que les possesseurs de circuit Hot Wheels se rassurent, on me signale que le Video Racer serait compatible avec la majorité d’entre eux… et surtout avec la seconde innovation produit.

Prix public indicatif : Video Racer : 66 €

Wall Tracks

Le Wall Tracks est, selon Hot Wheels, « une révolution en matière de circuit« . Preuve en est, il a remporté le grand prix du jouet 2011. Le principe ? C’est un circuit de voiture qui se fixe directement sur les murs. Amis parents, le produit n’abimera pas vos murs (pas plus que les petites mains que votre progéniture prend plaisir à laisser trainer sur vos murs immaculés).

Pour venir essayer ces deux innovations avant Noël, rendez-vous sur le stand Hot Wheels au salon Kid Expo du 21 au 24 octobre 2011 à Paris Porte de Versailles pour faire le plein de surprises !

Prix public indicatif : Kit de Démarrage Wall Tracks : 40 €.  Pistes additionnelles Wall Tracks : 35 €

Plus d’informations : www.HotWheels.fr

Concours à venir !

Dans une prochaine note, je vous proposerai un concours vous permettant de faire gagner l’un des deux produits. La question qui se pose ici : lequel des deux préférez-vous que je fasse gagner ?

Idée kdo #1 – Tamagotchis : attention, ils reviennent !!*

(* bon en fait, ils sont jamais vraiment partis)

 

Les Tamagotchis, ça vous rappelle quelque chose ? Vous savez, ces petites bestioles électroniques que nombre d’entre nous avons élevé, nourri, soigné, et dont les bips incessants ont contribué à rendre parents et instituteurs fous de rage. (Quelqu’un saurait où passent tous les objets confisqués par les instits et les profs ?)

Arrivés en France il y a un peu plus d’une dizaine d’année, les Tamagotchis ont voyagé, débarquant sur consoles portables et de salon. Ils reviennent dans une nouvelle version (la quatrième je crois).

 

 Le principe est toujours le même. Prendre soin d’une bêbête (et ouais les jeunes, Nintendogz n’a rien inventé). La différence majeure est qu’à présent un “pont” existe entre vos Tamagotchis et Internet. Sur un site dédié, le Tamagotchi Connexion version 3, dont l’interface a été pensée pour les plus jeunes, il est possible de participer à des mini jeux et de gagner des items pour votre monstre. Après chaque victoire, un code s’affiche. L’enfant n’a plus qu”à retapé ce dernier sur son tamagotchi pour recevoir son e-cadeau.

Je pense que beaucoup d’entre nous aurons passé l’âge d’élever un Tamagotchi (ouaiiiiis, maintenant on est des grands, on joue à WoW J), la “bestiole” reste un cadeau sympa pour tous les bambins. Note aux parents : un tamagotchi remplacera efficacement (du moins durant quelques semaines) les demandes incessantes de votre progéniture concernant un animal de compagnie. Note aux futurs éleveurs : les nouveaux modèles peuvent être mis en veille ! Ils ne viendront pas remplir les tiroirs de vos profs.

 

 

Prix indicatif : une vingtaine d’euros
Le site officiel : Tamagotchi.fr
Pour aller plus loin : l’article de Wikipedia (z’ont même un article qui leur est consacré)