Étiquette : movies

Le petit père Tony s’en va enfiler de nouveau son costume (il me semble que c’est une armure Mark VIII, les connaisseurs me corrigeront au besoin). Cela promet un bon spectacle. Espérons que les 2 heures restantes de film soient aussi rythmées.

Le nouvel opus des aventures de Clochette, Clochette et le Secret des Fées, sortira en salles le 10 octobre. Je connais quelqu’un que l’info va fortement intéresser… poke @mini_teulliac.

Green Lantern (« lanterne verte » en anglais) est une bande dessinée américaine créée en 1940 et publiée par l’éditeur DC Comics. Le nom Green Lantern est porté par les héros de cette série mais aussi par des personnages secondaires. Tout ces personnages tirent leurs super-pouvoirs d’un anneau vert (une lanterne stylisée) qui donne à son porteur le pouvoir de faire et créer tout ce qu’il souhaite (la seule impasse est le bois pour le premier Green Lantern de la Terre et la couleur jaune pour tous les autres) avec une lumière d’énergie verte à condition d’avoir une force psychologique suffisante. La Ligue de Justice d’Amérique compte généralement un Green Lantern dans ses rangs.
L’adaptation cinématographique est prévue pour 2011 avec Ryan Reynolds dans le rôle de Hal Jordan et sera réalisé par Martin Campbell.

La suite sur Wikipedia : http://fr.wikipedia.org/wiki/Green_Lantern

La bande annonce mystère : une belle réalisation

Depuis quelques jours, CanalSat propose de découvrir sur sa page Facebook CinéCinéma la bande annonce mystère. A travers une application Facebook (très bien réalisée soit dit en passant), les joueurs devront découvrir les 4 bandes annonces proposées en réalisant le meilleur temps possible (et lorsqu’on regarde les scores, question rapidité, y’a du niveau).

Alors, si toi aussi, tu travailles dans la com’, dans le marketing d’influence, le web, ou si plus simplement tu disposes d’une connexion Internet, il te faut absolument découvrir la page CinéCinéma et son jeu concours.

Je trouve le dispositif ludique et intéressant car il permet à CanalSat de souligner la qualité de sa programmation cinéma sur sa chaine dédiée.

Une activation de la blogosphère maline

pour ceux qui liraient cette note en entier, je peux l’avouer ici : lors de mon premier essai, je ne sais pas si c’est le wifi qui faiblit ou mon ordi qui galère, mais l’application Facebook a ramé un peu (moins au deuxième essai. D’ailleurs, c’est pas sympa d’obliger l’utilisateur d’envoyer une invitation à 3 amis pour pouvoir rejouer :)).

Pourquoi je vous parle de cette appli Facebook pour CinéCinéma ? (je préviens tout le monde : je n’ai aucun lien de parenté avec l’agence qui a monté le dispositif) Si j’ai souhaité partager cette opération, c’est principalement parce que j’ai trouvé l' »activation » maline. Par « activation », j’entends le moyen qu’a mis en oeuvre l’agence pour s’adresser à des blogueurs. Cette fois, par d’email impersonnel vantant les mérites de l’application, pas de message avec une mention soulignée en rouge du type « merci de relayer sur votre support immédiatement ». Pas non plus de fanday (bon, pour le fanday, l’avantage, c’est qu’on profite d’un repas chaud et de boisson gratuite – sous peine de faire semblant d’écouter l’intervenant).

Non, ici, l’agence a été maline et a utilisé d’ « autres » techniques de la communication pour parler à des blogueurs. Il s’agit de street/guerilla marketing dans le cas de CinéCinéma. Un pochoir, un peu de peinture à la craie (ou de blanc d’Espagne – si cher au coeur de nos amis les antipubs). On secoue le tout et on obtient une action smart, pas trop coûteuse et impactante. Je ne ménage pas plus de suspens… voici ce que j’ai découvert sur le pas de l’agence où je travaille :

C’est malin, plutôt inédit (en tous cas pour une « opé blogueurs »). Bref, j’aime ! Bravo à l’agence (pour ne pas les citer, c’est Scanblog)

Edit : bravo à l’agence Kju pour le street marketing et à Little Big Web pour le dev

Ce post a été rédigé par un invité de marque, j’ai nommé monsieur Nicolas V., ange (parfois) râleur, joueur de Fifa, mangeur de kebab. Nicolas s’est rendu à la projection en avant-première en IMAX 3D de Shrek 4 en qualité d’envoyé spécial pour teulliac. Et oui, parce que cette année, teulliac se paie le luxe d’avoir des envoyés spéciaux… LOL !

Je suis allé voir le dernier Shrek au cinéma de Pathé Quai d’Evry à l’occasion de la première projection dans la toute nouvelle salle équipée d’un écran IMAX !!

Un écran IMAX c’est 22 mètres de large sur 16 de haut… inutile donc de préciser que ça envoie du bois !!!

En plus c’était une projection 3D donc l’immersion totale était garantie !

Le film en lui-même, Shrek 4, ne m’a pas paru exceptionnel, scénario sympa mais sans plus… en revanche on retrouve, comme dans les 3 opus précédents, d’excellentes références, un bande son de qualité et ce qu’il faut d’humour pour passer un moment agréable dans une ambiance féérique.

Le bilan de la projection pour moi, un film sympa mais pas incontournable, un divertissement efficace grâce à la 3D couplée à l’écran IMAX ; je pense donc que je retournerai au Pathé d’Ivry pour profiter à nouveau de cette salle qui promet de beaux jours à l’avenir des salles obscures.

© 2009 Internationale Filmproduktion Blackbird Zweite GmbH & Co. KG.
Distribué par Warner Home Video. Tous droits réservés.

Sherlock Holmes de Guy Ritchie avec Robert Downey Jr, Jude Law et Rachel McAdams est disponible en Blu-Ray Ultimate Edition et DVD depuis le lundi 31 mai. A cette occasion, un grand jeu-concours est organisé et de nombreux lots sont bien sûr à gagner.

Dotations :

  • 1 Lecteur Blu-Ray
  • 30 t-shirts
  • 20 DVD

Comment participer ?

En découvrant le mot mystère. Pour le découvrir, plusieurs blogs ont déjà livré quelques indices. Voici la liste :

Et voici le tant attendu indice du jour : « Docteur »

Pour découvrir le dernier indice, rendez-vous lundi sur Le Blog Ciné.

Vous avez déjà trouvé le mot mystère ? Rendez-vous sans plus attendre sur le site pour participer au tirage au sort.

© 2009 Internationale Filmproduktion Blackbird Zweite GmbH & Co. KG.
Distribué par Warner Home Video. Tous droits réservés.

Sherlock Holmes de Guy Ritchie avec Robert Downey Jr, Jude Law et Rachel McAdams est disponible en Blu-Ray Ultimate Edition et DVD dès aujourd’hui. A cette occasion, un grand jeu-concours est organisé, permettant de gagner de nombreux lots.

Pour participer, vous devez trouver le mot mystère, grâce aux indices laissés sur différents blogs cette semaine. Je vous invite d’ailleurs à vous rendre sur Le Blog du Cinéma pour découvrir le premier indice…

Dotations :

  • 1 Lecteur Blu-Ray
  • 30 t-shirts
  • 20 DVD

Bonne chance à tous !

Rendez-vous sur le site

Cet après-midi, alors que toute la maisonnée faisait la sieste, j’ai lancé le DVD de Princesse Mononoke dans la PS3. J’ai beaucoup aimé ce film d’animation, et je rends hommage à Hayao Miyazaki. (J’ai un peu galéré après la première heure et demi de visionnage, mais après une micro sieste, j’ai pu reprendre la lecture du film).

La défense de la nature, des hommes aux intérêts divergents qui se livrent bataille,… A voir et à revoir (si vous voulez plus d’infos sur le film, l’article Wikipedia donne quelques sources intéressantes et pointues sur Princesse Mononoke).

Sorti en DVD et BluRay il y a peu, Largo Winch est encore un film que nous n’avions pas vu (je dois dire aussi que je n’aime pas le cinéma). Cette version cinématographique est sûrement fidèle à la bande dessinée, que nous ne connaissons pas encore, mais que nous allons nous empresser de commencer.

Le héros éponyme est campé par Tomer Sisley (le chevelu de Studio Sud, la meilleure sitcom de M6, après Classe Mannequin évidemment). Comme dans la série TV (qui n’était pas mal du tout), Largo se met à la recherche du meurtrier de Nerio, son père adoptif.

Le film est très bon. Rythmé, bien filmé, ce « james bond like » se termine sur la découverte du complot contre Nerio Winch et laisse présager d’une suite (que nous attendons si elle est à la hauteur de cet opus).

Et finalement, Tomer Sisley ne joue pas si mal que ça… 😉

Toujours dans la série « Seb a du retard », on a acheté le DVD de Coco (acheté ? oui oui !). Et comment dire… c’est mauvais, voire très mauvais (notamment si on le compare à Chouchou, qui lui était un bon film).

Coco, c’est le stéréotype du flambeur, qui veut qu’on s’intéresse à lui. Riche à millions, il est sur le point d’organiser la BM de son fils (comprendre Bar Mitzvah), un événement national si on l’écoute (au point de demander la « fériérisation » d’un jour de la semaine).

Alors… déçu. Moi qui était fan de Gad Elmaleh après avoir vu son dernier spectacle Papa est en haut.

1 2