Comment les médias sociaux ruinent nos cerveaux…

On parle beaucoup des « bienfaits » des médias sociaux, ces plateformes qui unissent et réunissent les individus. On parle aussi (parfois) du « tort » qu’ils causent aux entreprises, au regard du temps passé à glander sur Facebook et autres plateformes par leurs salariés. Je suis tombé il y a quelques jours sur une belle infographie qui aborde les médias sociaux sous un angle nouveau : les conséquences de Facebook & co sur nos cerveaux. Cette infographie souligne le fait que nous serions de moins en moins capables de nous concentrer. Psychologeek, chez qui j’ai découvert l’infographie, évoque pour sa part (et c’est à mon sens le plus drôle) les faits suivants :

Le taux des hormones de stress est moins important lorsque la personne utilise Twitter
L’adrénaline, une hormone qui prépare l’organisme à réagir rapidement est libérée lorsque nous utilisons les médias sociaux.
Comme quoi…
L’infographie :