Singleton x Patrick Roger

Je ne connaissais pas le concept de « Malts & Food », enfermé dans une conviction profonde que le whisky ne se dégustait qu’en apéritif et sec. Il a suffit d’une invitation, d’une rencontre, et d’une discussion pour me faire découvrir l’existence d’accords mets-whisky. Je pense que je reviendrai sur le sujet car on m’a dit le plus grand bien de la rencontre du single malt et du fromage, et il me faut absolument découvrir cela par moi-même (j’ai fait les gros yeux quand on m’en a parlé, et je ne cache pas que l’idée de marier fromage et whisky me semble encore un peu saugrenue).

Pour en savoir plus sur les accords mets-whisky, vous pouvez consulter cette page : http://www.malts.com/index.php/fr_fr/Choisir-son-single-malt/Malt-Matcher/Associez-par-mets

Hier, j’ai eu le plaisir de partir à la rencontre de saveurs inattendues : le Singleton of Dufftown et le Rocher praliné. Je me suis ainsi rendu dans la boutique de Patrick Roger, avenue Victor Hugo.

Autant le dire tout de suite, je suis plutôt béotien en ce qui concerne la gastronomie. Quand on me dit « chocolat », j’ai plutôt tendance à penser à une plaquette Lindt. J’ai découvert du vrai bon chocolat hier, manipulé par un maitre chocolatier. Patrick Roger a été sacré meilleur ouvrier de France en 2000.

Si vous voulez en savoir un peu plus sur Patrick Roger, je vous invite à lire l’article de Pascale Krémer dans lequel on apprend que le petit Patrick n’était pas très intéressé par les études et que ce sont ses parents qui pour le « serrer » le colleront en apprentissage en pâtisserie. Petite parenthèse, c »est drôle, ça me rappelle un peu l’histoire de mon frangin… 🙂

Singleton & Roché Praliné

Pour Classic Malts & Food, Patrick Roger a réinventé l’accord The Singleton et Rocher Praliné à travers une bouchée travaillée pour sublimer les arômes du whisky. Deux bouchées ont été ainsi créées, chocolat au lait et chocolat noir, et chacune d’elles va offrir une expérience propre. Le chocolat au lait va par exemple calmer le fumé du whisky. A l’inverse, le chocolat noir va plutôt avoir tendance à renforcer les notes boisées.

Vous pouvez d’ores et déjà découvrir l’accord The Singleton et Roché Praliné si vous vous rendez au Publicis Drugstore, chez Lavinia ou encore à la Closerie des Lilas.

The Singleton

12 ans
Couleur : or profond
Nez : senteurs de bois poli et de noisettes, notes de fruits mûrs.
Palais : soyeux et fruité.
Finale : Longue avec une pointe de sécheresse mordante.

http://www.malts.com/index.php/fr_fr/Choisir-son-single-malt/Malt-Matcher/Associez-par-mets

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :